L’écureuil roux ou le sciurus vulgaris, une espèce protégée

Le sciurus vulgaris est aujourd’hui une espèce menacée du fait surtout de la destruction et de la dégradation de son habitat naturel, mais aussi à cause du braconnage. Pourtant ce mammifère rongeur est le seul écureuil autochtone de la France. Cette espèce est protégée depuis les années quatre-vingt.

Ses caractéristiques physiques

Différemment des trois autres espèces qui ont toutes été introduites dans l’Hexagone, l’écureuil est présent sur le sol français depuis toujours. D’où son statut si particulier. Avec son ventre blanc, ce rongeur est facilement identifiable grâce à son pelage roux qui vire souvent au brun foncé, voire au noir à l’arrivée de la période hivernale. Et c’est grâce d’ailleurs à sa couleur que ce petit animal arrive parfaitement à se camoufler et à échapper à ses prédateurs.

C’est pourquoi, en automne, il est très difficile d’observer cet animal dans la mesure où son pelage son confond parfaitement avec la forêt. D’ailleurs, pour mieux affronter le froid sa fourrure s’épaissit en hiver. À l’âge adulte, un écureuil roux atteint les dix-huit à vingt-cinq centimètres et pèsent cinq ou six cents grammes en moyenne. Sa taille fait alors du sciurus vulgaris le plus grand rongeur de France. Et c’est bien sur sa magnifique queue très touffue qui occupe près de trois quarts de son corps.

Mesurant généralement vingt centimètres, cet appendice lui sert également de balancier lorsqu’il se déplace d’arbre en arbre. Quant à ses oreilles, pareillement à tous les Sciuridae , ces organes sont en pinceaux avec des plumeaux qui s’allongent en hiver. Tant chez le mâle que chez la femelle, la maturité sexuelle intervient normalement à partir du dixième mois. La gestation dure en moyenne une quarantaine de jours. L’espérance de vie d’un écureuil roux est de six à huit ans dans son milieu naturel. Sinon, en captivité cet animal sauvage peut vivre jusqu’à dix ans.

Son alimentation et sa mode de vie

À la fois omnivore et végétarien, l’écureuil se nourrit essentiellement des graines des résineux. Les châtaignes, les noix, les noisettes et faines figurent parmi ses mets préférés. Autrement, lorsqu’il en trouve, ce mammifère consomme aussi des champignons, des bourgeons, et des pousses d’arbres. Attention aux cerises et aux boutons de fleurs dans vos jardins ! Ce mammifère apprécie particulièrement les baies et les petits fruits.

D’autre part, l’écureuil roux se délecte aussi des insectes invertébrés comme les escargots, ou encore les œufs d’oiseaux. Et le saviez-vous qu’en prévention de l’hiver, les sciurus vulgaris enterrent les graines ? D’où le rôle important que joue cet animal dans l’écosystème dans la mesure où les écureuils sont des acteurs majeurs dans la régénération naturelle des forêts de conifères. Sinon, l’autre particularité de ce mammifère est le fait qu’il est totalement diurne.

En effet, à l’opposé des autres rongeurs, l’écureuil roux est surtout actif dans la journée et cela dès l’aube et jusqu’à la tombée de la nuit. C’est pourquoi il est tout à fait possible de les observer et de les prendre en photos dans la journée à condition de bien connaître ses lieux de vie et de cueillettes. Enfin, contrairement aux autres sciuridés que sont le tamia de Sibérie et la marmotte, les sciurus vulgaris n’hibernent pas en hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *